L'association

“Agir pour le respect et le bien-être du chien”

QUI SOMMES-NOUS ?

L’association Protection & Action pour les Chiens a été créée en septembre 2015.
Sa mission vise essentiellement à nourrir le débat public sur la condition des chiens en France et du commerce qui l’entoure, condamner des pratiques qui leur nuisent et revendiquer le bien-être animal.
Elle mène de nombreuses actions contre la maltraitance, les trafics de chiens et de leurs papiers.
Elle met tout en œuvre pour informer les futurs acquéreurs de chiots sur le choix d’un élevage et sur les démarches et précautions à prendre avant d’accueillir un chiot à la maison.

NOS COMBATS

CONTRE LES SALONS DU CHIOT & ANIMALERIES

La vente des chiots dans les animaleries, salons, marchés ou foires, n’est pas propice à un acte réfléchi. Il faut condamner ce type de commerce qui devrait être confié exclusivement aux éleveurs familiaux sérieux et contrôlés.

Trimballé de salons en salons, manipulé par les visiteurs, parqué en cage de nuit comme de jour dans un brouhaha incessant…le chiot a toutes les chances de développer des anomalies de caractère ou de santé. Et que dire des irrégularités commises au cours de ces ventes conclues à la va-vite d’un chiot doté de papiers douteux et une santé parfois précaire. De même, la vie d’un chiot parqué dans une cage de verre dans les animaleries n’est pas acceptable et indigne du respect et du bien-être animal.

Par ailleurs, il faut savoir que l’étiquette “Origine élevage français” n’est malheureusement plus un gage de qualité ni de respect du bien-être animal puisque les chiots peuvent être issus “d’usines à chiots” dont le seul souci est la rentabilité.

En refusant d’acheter dans ces types de lieux de vente, vous contribuerez au respect du bien-être des chiens.

NOS ACTIONS
  • Nos équipes se rendent sur les salons pour constater toutes les irrégularités et font intervenir les autorités compétentes en cas de constat d’irrégularité des papiers et/ou d’état de santé précaire
  • Nous proposons notre aide aux acheteurs afin de contrôler l’acte de vente et les papiers obligatoires qui doivent être remis par le vendeur ou l’éleveur et de les informer en cas d’irrégularité voire de leur proposer une action juridique contre le vendeur
  • Nous avons lancé une pétition contre les ventes de chiots en salons qui a récolté plus de 47.500 signatures à ce jour
  • Nous avons adressé une lettre de sensibilisation aux maires pour les inciter à refuser un Salon du chiot dans leur commune
  • Nous constituons des dossiers, adressés aux services compétents, lorsque nous constatons des irrégulatités
  • Nous avons réalisé une vidéo pour informer le public sur les papiers obligatoires qui doivent être fournis par le vendeur lors de l’achat d’un chiot
  • Nous réclamons l’interdiction de ce type de vente qui engendre un achat compulsif et irraisonné, propice à l’abandon

Dans le cadre de notre action nationale contre la vente des chiots en salons et animaleries, vous pouvez nous soutenir en cliquant ici

CONTRE LES TRAFICS DE CHIENS ET LES USINES À CHIOTS

Certains marchands de chiens peu scrupuleux n’hésitent pas à commercialiser des chiots en provenance des pays de l’Est, de Belgique ou des Pays-Bas, avec des papiers falsifiés, vaccins périmés… Des chiots beaucoup trop jeunes et transportés comme de vulgaires marchandises.

Mais il existe aussi en France des fermes d’élevage avec 200 à 600 reproducteurs… Des chiennes qui font portées sur portées jusqu’à épuisement… Des chiots vivant des des conditions intolérables et d’autant plus difficiles à sociabiliser. Les conséquences sont désastreuses tant pour le chien (maladies, problèmes comportementaux, femelles épuisés…) que pour le maître floué qui devra supporter des frais vétérinaires importants et parfois même son décès.

La loi française a beau être claire sur le commerce canin, les contrôles sont beaucoup trop laxistes, un grand manque de personnel pour effectuer des contrôles réguliers, et des sanctions trop faibles.

NOS ACTIONS
  • Nous traquons les éleveurs-voyous et nous constituons des dossiers adressés aux services compétents afin de lancer des enquêtes.
  • Nous militons pour l’obligation des tests ADN afin de contrôler l’identité des géniteurs.
  • Nous informons les futurs acquéreurs de chiens sur les documents OBLIGATOIRES  qui doivent être fournis par l’éleveur ainsi que les tests de santé recommandés selon le choix de la race
  • Nous demandons une réelle prise de conscience sur le Bien Etre Animal dans les élevages canins, pour que les reproducteurs soient respectés, bien nourris et bien traités, pour que les chiots soient sociabilisés et nous réclamons des contrôles sérieux sur le Bien-Être animal en élevage canin en complément des contrôles sanitaires .
  • Nous demandons que les élevages canins se limitent à de petites structures, pour privilégier la qualité à la quantité, pour que les chiens d’élevage vivent dignement et que le Bien Etre Animal soit l’éthique des élevages canins, et que les chiots soient sociabilisés, condition primordiale pour son développement.

CONTRE LES ABUS DANS LES MANIFESTATIONS OU LES SPORTS CANINS

Combien de chiens morts de chaleur dans les voitures lors de concours de beauté; combien de chiens maltraités et entraînés avec des colliers à pointe, colliers électriques et autres instruments de torture pour être plus compétitifs dans certains sports canins ?

Nous ne combattons pas les manifestations canines si elles sont pratiquées avec intelligence (de la part des organisateurs et propriétaires) et dans le respect du bien-être du chien mais la maltraitance est inacceptable et doit être bannie des activités cynophiles.

NOS ACTIONS
  • Nous insistons auprès de la SCC (société centrale canine) et les organisateurs pour que les conditions des lieux soient améliorées (parkings ombragés ou espaces climatisés pour les chiens en cage) et que le règlement soit respecté.

  • Nous demandons l’intervention de la police ou des services vétérinaires quand nous constatons des chiens en souffrance dans les voitures ou les cages

  • Nous demandons à la SCC d’être plus claire (et plus ferme) sur l’utilisation des colliers étrangleurs, colliers à pointes, colliers électriques lors des entrainements des chiens d’attaque (ou séances d’éducation) et les méthodes coercitives proches de la maltraitance.

  • Nous demandons des sanctions exemplaires, conformément au règlement, lorsqu’un individu met la vie de son (ou ses) chien(s) ou fait preuve de maltraitance dans toute manifestation canine

POUR UNE SENSIBILISATION DE L’OPINION PUBLIQUE

Chez les particuliers, dans les clubs canins, chez les éleveurs… le chien est souvent isolé, mal nourri, battu… et pour finir : abandonné.

La France détient aujourd’hui le record des abandons d’animaux domestiques en Europe!

Pourquoi ?

  • Par méconnaissance du chien, de la race, de ses besoins, des contraintes… Les statistiques démontrent que 80% des abandons sont liés à un comportement indésirable du chien.
  • Les “professionnels” et les institutions patentées ne font pas correctement leur travail; les lois ne sont pas toujours appliquées, certains règlements sont flous, les sanctions ne sont pas assez exemplaires.
  • Certains lieux de vente ne sont pas compatibles avec le bien-être et la santé des chiens (foires, animaleries, salons du chiot, élevages-usines) et compromettent l’équilibre mental du chien ou sa longévité après son acquisition.
  • Un chien est un animal sensible, ce n’est pas un jouet, un objet, ni un esclave ou un souffre-douleur… L’acquisition ou l’adoption d’un chiot ou d’un chien est un acte responsable
  • De fausses idées circulent autour du chien (nécessité de faire au moins une portée pour une chienne; une éducation ferme, voire parfois violente, est nécessaire pour maîtriser son chien en toute circonstance, etc.). Ces idées reçues peuvent mettre en danger la vie de votre chien et de son entourage… et, bien sûr, engendrer des abandons!
NOS ACTIONS
  • Nous militons pour que seuls les éleveurs canins respectueux du Bien-Etre Animal et travaillant pour l’amélioration de la race soient habilités à la vente des chiots et qu’ils soient régulièrement contrôlés par les services compétents

  • Nous demandons aux médias, aux associations, aux vétérinaires, à la Société centrale Canine, au Ministère de l’Agriculture de mieux informer et responsabiliser les propriétaires (ou futurs propriétaires) de chiens

  • Nous souhaitons que tout propriétaire de chien soit tenu de suivre des cours d‘éducation (au moins durant la première année) dans le respect total de son animal.

  • Nous souhaitons informer un maximum sur les papiers Obligatoires qui doivent etre remis lors de l’achat d’un chiot (voir notre vidéo)

POUR DÉNONCER LES ACTES DE MALTRAITANCE

Dans les situations les plus graves – les actes de cruauté, comme l’abandon ou la privation de nourriture – il faut en premier lieu contacter les autorités* car elles seules sont habilitées à intervenir. Il est également conseillé de se tourner vers une association de protection animale. Nombreuses sont celles qui, à l’instar de l’association PROTECTION ET ACTION POUR LES CHIENS, disposent d’enquêteurs qui peuvent mener des investigations. Celle-ci pourra prendre le dossier en charge et réunir suffisamment de preuves pour porter plainte.

NOS ACTIONS

Notre association est encore toute jeune et ne possède pas un assez grand nombre d’enquêteurs pour être efficace dans tous les départements mais on pourra toujours vous diriger vers des associations de protection animale dans votre localité qui ont de nombreux enquêteurs. N’hésitez pas à nous contacter et nous ferons de notre mieux pour aider un chien qui en a besoin.

POUR LE RESPECT DES LOIS ET DES RÈGLEMENTATIONS

Les lois gouvernementales et les règlementations érigées par Directions départementales (DDPP) ou par les instances canines (SCC, FCI) sont trop souvent bafouées par les particuliers comme par les professionnels canins.

Pour combattre les abus, les négligences et toutes formes de maltraitances, il est important de faire respecter ces lois car elles sont l’une des clés du respect et du bien-être du chien.

NOS ACTIONS
  • Nous transmettons régulièrement des dossiers aux autorités compétentes
Menu