Conseils pour l'achat d'un chiot

“Accueillir un chiot est un acte réfléchi et responsable !”

L’acquisition d’un chiot est un acte réfléchi et responsable.

Vous trouverez sur cette page des conseils utiles pour vous guider, vous permettre de détecter rapidement les éleveurs ou marchands peu scrupuleux afin que l’accueil de votre futur compagnon se déroule dans les meilleures conditions possibles.
Nous insistons sur le fait que nous préconisons fortement l’achat d’un chiot dans un élevage qui, en principe, est la garantie d’un commerce sérieux guidé par la passion d’un métier et non par la rentabilité contrairement aux animaleries ou salons du chiot.

CHOIX DE L'ÉLEVAGE

Quelle race ?

Avant de choisir un chiot, vous devez déterminer la ou les races qui vous intéressent et vous renseigner sur les caractéristiques de ces races (coût, entretien, sociabilité, mode de vie, facultés d’éducation…) afin d’affiner votre choix sur la race qui correspond le mieux à votre mode de vie et son environnement. De nombreux livres ou sites internet pourront vous renseigner à ce sujet.

Appelez plusieurs élevages

Lorsque votre choix se fait plus précis, appelez plusieurs élevages afin de leur exposer votre projet d’acquisition. Il faut déjà avoir un bon « feeling » dès le premier contact téléphonique. Vous vous rendrez vite compte si vous avez affaire à un commerçant ou à un passionné !

Visitez les élevages

Ne vous limitez pas à un éleveur à proximité. Ce chiot tant désiré va devenir un chien qui va partager environ 14 ans de votre vie, c’est un moment important et il faut prendre le temps d’aller chercher ce chiot chez le “bon éleveur.

Assurez-vous :

  • De la convivialité
  • De la propreté des lieux
  • De l’espace et du confort réservé aux chiens (chenils et espace extérieur)
  • De la cohabitation (les chiens vivant en groupe reflètent un bon caractère)
  • De l’environnement et la socialisation des chiots (ils doivent familiarisés avec les contacts humains (enfants, adultes), bruits de la vie courante (voitures, vélos, machines…) pour être moins traumatisés lors de leur séparation avec leur environnement de naissance)
  • Du nombre de races et du nombre de chiens
  • De la fréquence des portées pour chaque femelle
  • Des conditions de vie des « chiens retraités » (leur présence reflète un éleveur qui aime et respecte ses chiens)

Prenez le temps de parler à l’éleveur et de lui poser les bonnes questions :

  • Demandez-lui depuis combien de temps il pratique l’élevage et quelle est sa formation
  • Décrivez-lui votre lieu d’habitation (en maison, en appartement, avec ou sans jardin, en ville ou à la campagne)
  • Décrivez votre foyer (enfants, personnes âgées, animaux)
  • Expliquez-lui quel sera le mode de vie de votre chien : chien de compagnie, chien de chasse, chien de garde, chien endurant ou sportif
  • Précisez-lui vos connaissances en éducation canine (débutant, confirmé, expert)

Prenez aussi le temps de l’écouter :

  • En règle générale un bon éleveur se reconnaît lorsqu’il vous parle
 de ses chiens car il peut vous en parler des heures avec passion et sans se lasser. Vous devez sentir qu’il aime ses chiens !

Qu’est-ce qu’un éleveur sérieux ?

Un éleveur canin sérieux devra respecter les consignes des associations nationales ou internationales qui édictent des standards et des recommandations d’élevage.

  • Il vous vendra uniquement des chiens LOF
  • Il aura testé les deux parents reproducteurs avant la saillie pour éviter toutes maladies/tares héréditaires transmissibles dans sa lignée  (rotule, hanche, yeux, cardiaque, etc.). Voir l’onglet “TESTS”)
  • Il pourra vous fournir tous les papiers obligatoires lors de la vente d’un chiot
  • Il pourra vous fournir un test ADN des parents et un éleveur “très sérieux” pourra vous fournir le test ADN de votre chiot
  • Il pourra vous montrer la mère de votre chiot, et peut-être le père s’il fait partie de l’élevage
  • Il saura répondre à vos questions sur la race et ses particularités
  • Il aura bien sociabilisé votre chiot
  • Il vous donnera des conseils sur son toilettage, son education… tout au long de la vie de votre chien

Que dit la loi ?

Voici un article rédigé par un avocat, paru en février 2018 sur le site de la Société Centrale Canine, intitulé le Guide Juridique de la Vente du chiot ou du chien.

VOTRE CHOIX EST FAIT

Votre choix est fait

  • Demandez à voir la mère et, si possible, le père (si vous êtes trop loin, demandez des photos)
  • Demandez à voir les résultats des tests de santé des deux parents (tout bon éleveur aura fait tester les parents avant la reproduction) 

  • Renseignez-vous sur la date de disponibilité du chiot (il devra avoir au moins huit semaines)
  • Assurez-vous que c’est le bon moment (vous devrez être disponible pour vous en occuper pleinement)
  • Préparez votre environnement quelques semaines avant l’arrivée du chiot (panier, cage de transport, laisse et collier…)
  • Si vous en avez la possibilité, rendez-visite à l’élevage lorsqu’est née la portée et demandez à choisir votre chiot
LES PAPIERS OBLIGATOIRES

Vous allez chercher votre chiot

 L’éleveur devra vous fournir obligatoirement une série de documents :

Contrat de cession ou de vente

Explications en détails sur la vidéo

Certificat vétérinaire

Explications en détails sur la vidéo

Carte d’identification I-CAD

Explications en détails sur la vidéo

Passeport

Explications en détails sur la vidéo

LES TESTS

TESTS ADN

Le TEST ADN PAR FILIATION  est le seul moyen de savoir si votre chiot est bien issu des deux parents déclarés. Il est très important de réclamer ce test (certains éleveurs le prennent en charge et d’autres demandent une participation) car le LOF n’est pas une preuve de filiation.

TESTS DE SANTÉ

Les tests de santé sont IMPORTANTS.
Les éleveurs sérieux les font 
avant la reproduction pour s’assurer que les deux futurs parents sont exempts de toutes maladies héréditaires et génétiques.

C’est pourquoi il est utile de demander à l’éleveur le résultat des tests de santé des deux parents afin d’être sûr que votre chiot est issu de parents sains.

Chaque race est susceptible de développer certains types de maladies ou tares. Renseignez vous auprès de votre vétérinaire ou du club de race sur les tests de santé recommandés sur la race que vous aurez choisie et réclamez-les à l’éleveur avant de conclure votre achat. Si vous avez affaire à un éleveur sérieux cela renforcera sa confiance pour vous vendre l’un de ses chiots car il saura que vous vous êtes renseigné sur la race avant votre achat.

Voici quelques exemples de tests pour certaines races :

Berger allemand, berger blanc suisse, etc. : 

  • Myélopathie Dégénérative (paralysie progressive)
  • Dysplasie de la hanche

Caniche :

  • APR-prcd – Atrophie Progressive de la Rétine
  • Test des rotules,  hanches

Golden :

  • APR-prcd – Atrophie Progressive de la Rétine
  • Dysplasie de la hanche
  • NCL-F – Céroïde-Lipofuscinose Neuronale

Cairn terrier, scottish, westie :

  • CMO – Ostéopathie Cranio-Mandibulaire(Prolifération osseuse)
  • GLD – Leucodystrophie à Cellules Globoïdes(Maladie de Krabbe)
VOTRE CHIOT À LA MAISON
  • N’hésitez pas à contacter votre éleveur si vous êtes confrontés à des situations difficiles ou des questionnements.
  • Pour bien démarrer l’éducation de votre chiot, consultez notre article : Comment bien éduquer son chiot ?
  • Au cas où vous penseriez que vous avez été victime d’une escroquerie ou d’une tromperie de la part du vendeur de votre chiot, n’hésitez pas à nous demander conseil.
Menu